QUESTIONS-RÉPONSES SUR LA GÉNÉRATION Y  10 août 2016

QUESTIONS-RÉPONSES SUR LA GÉNÉRATION Y 10 août 2016

Cher jeune,
Depuis maintenant plus de trois mois, j’ai le plaisir d’échanger avec toi dans les réseaux sociaux sur les préoccupations de la jeunesse africaine en général et sénégalaise en particulier, dans une approche ciblant la « Génération Y ».
A travers de nombreux autres canaux, je rencontre, écoute et discute avec beaucoup d’entre vous. J’ai également lu attentivement tes messages.
J’ai pu mesurer, par tes réactions, le vif intérêt suscité par les questions abordées dans mes précédents post.
Aujourd’hui, je vais tenter de répondre à certaines interrogations que tu as bien voulu formuler et qui portent sur les prochaines étapes de notre initiative.

Première question. / Quelle forme d’organisation comptes-tu mettre en place ?
Il s’agit d’un Mouvement citoyen de jeunes dénommé «Génération Y». L’adhésion y est individuelle et suppose l’acceptation volontaire des principes directeurs et des règles fixées dans les Statuts et le Règlement intérieur à soumettre à l’adoption de l’Assemblée générale constitutive prévue dans le dernier trimestre de l’année 2016.
Ces textes seront proposés par un Comité d’Initiatives en cours d’installation.
Une plate-forme d’inscription sera bientôt disponible en ligne. L’adhésion pourra également se faire auprès de correspondants dont les coordonnées te seront communiquées, le moment venu et sous la forme appropriée. Une procédure de validation des adhésions sera mise en œuvre.

Deuxième question. / L’Initiative est-elle une action politique ?
Notre engagement à servir la jeunesse africaine et sénégalaise et la conviction dont il résulte transcendent les appartenances politique, religieuse ou confessionnelle.
Le mouvement est donc apolitique et n’est affiliée à aucune organisation de quelque nature que ce soit.
Quant aux membres, ils sont libres d’avoir des convictions et engagements politiques mais ils doivent se garder de tout acte de manipulation ou d’instrumentalisation.
Il est temps de comprendre, une fois pour toutes, que notre initiative est incompatible avec le logiciel de la politique politicienne dont l’inaptitude à prendre en charge les exigences de la jeunesse consciente n’est plus à démontrer.

Troisième question. / Comment faire pour participer activement à la GY ?
Trois démarches successives sont laissées à ton choix.

Première phase : la manifestation d’intérêt
Si tu le désires, tu peux dès maintenant exprimer ta volonté de participer au Mouvement en décrivant sommairement ta motivation par messagerie à l’adresse suivante : infos@generationy-afrique.com. Tu pourras également exprimer le souhait de faire partie du Comité d’Initiatives et/ou d’être désigné comme correspondant pour recevoir et coordonner les adhésions. Il sera alors pris contact avec toi et un entretien pourrait être organisé pour déterminer la suite à réserver à ta demande.

Deuxième phase : l’adhésion
Lorsque le signal sera donné, tu t’inscriras en ligne ou auprès des correspondants, en mettant l’accent sur tes focus, tes disponibilités pour jouer un rôle actif et en indiquant ta localisation permanente ou provisoire. Un formulaire te sera proposé à cet effet.

Troisième phase : la qualité de membre à part entière
Après l’Assemblée générale, les structures du Mouvement sont mises en place. Bien identifié comme membre de la GY, tu t’es inscrit dans les commissions ou ateliers et tu participes avec abnégation à la réalisation du programme d’activités. En devenant membre de la GY, tu as pleine conscience de ta responsabilité notamment vis à vis de ton pays et de tes pairs et tu adoptes un comportement exemplaire, marqué par la droiture, la conviction et le courage.

Quatrième question. / Quelle est la place des parents ou ainés des jeunes souhaitant comprendre, suivre, encourager ta démarche et y participer ?
La GY se veut une plate forme de transmission générationnelle, un lieu idéal pour passer le flambeau aux jeunes dans le respect de leur identité et en s’appuyant sur les valeurs qui font le charme de l’Afrique et du Sénégal.
De plus, qui aime ses enfants et ses cadets (frères et sœurs), s’intéresse forcément à leur avenir. Les parents et ainés ont donc leur place dans la GY et peuvent rejoindre le Mouvement.
Il convient d’en manifester l’intérêt dans les conditions décrites tantôt en précisant son choix d’être « Parent Y » ou « Ainé Y ».

Vive la Génération Y !

Boubacar CAMARA
« La maturité au service de la jeunesse »

One comment

Leave a comment